Vous devez être 18+ pour accéder à ce site.

Vous devez au moins être agé de 18 ans pour acceder à ce contenu. Avez vous 18 ans révolu?

Continuer Non Merci

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE CRÉE-T-ELLE UNE ADDICTION ?

visibility351 Views comment0 comments person Posted By: Votre conseiller Bretzel Vape list In: LES BRETZELS INFOS

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE CRÉE-T-ELLE UNE ADDICTION ?

UN ATOUT INDÉNIABLE POUR LA SANTÉ

Sensiblement moins dangereuse que le tabac contenu dans la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique est un formidable outil qui permet de réduire les risques de santé. Cependant bien qu'offrant un avantage considérable sur le plan sanitaire, cette dernière laisse encore quelques questions en suspens et de nombreux amateurs de vapotage s’interrogent sur une éventuelle dépendance.

En se tournant vers la vape, on abandonne le tabac à fumer et donc une addiction terriblement néfaste pour notre santé pour se tourner vers une alternative plus sûre mais pouvant engendrer une certaine dépendance.

LA GESTUELLE DES FUMEURS

Les composants cancérigènes présents dans la cigarette font désormais partie du passé et c’est déjà une belle victoire ! Mais en ayant recours à la vape, vous conservez une gestuelle identique à celle que vous aviez lorsque vous étiez fumeur… Ce facteur qui a grandement facilité la transition et vous a permis de ne pas être déboussolé reste un réflexe relativement dur à perdre !

Le fait de porter votre e-cigarette à votre bouche et de la conserver en main de longues minutes fait partie intégrante du plaisir de vaper. Et nous savons à quel point il est difficile de se défaire de cette gestuelle souvent synonyme d’apaisement !

Ce geste que l’on répète de nombreuses fois par jour, parfois même sans s’en rendre compte, peut s’apparenter à une dépendance. Cependant, il est nécessaire de relativiser et de ne pas s’alarmer car les effets du vapotage sont minimes par rapport aux risques que vous encourez avec la cigarette.

LA NICOTINE DANS LES LIQUIDES

Le geste c’est une chose, mais il est également crucial d’évoquer un ingrédient qui peut entrer dans la composition de votre liquide : la nicotine. Si la nicotine n'est pas dangereuse, cet élément ingéré par le corps et procurant un effet relaxant sur notre cerveau peut entraîner une dépendance.

Tout comme un fumeur, un vapoteur qui ne détient pas la bonne dose de nicotine pourra connaître une certaine sensation de manque. Mais contrairement à une cigarette dite classique contenant du tabac, la cigarette électronique offre la possibilité de faire varier très simplement son taux de nicotine en fonction de ses besoins. Après quelques semaines voire quelques mois d’utilisation, le vapoteur se surprendra à diminuer naturellement la dose de nicotine présente dans le liquide !

Avec la cigarette électronique, et c’est d’ailleurs ce qui la rend si intéressante, on peut commencer avec un taux de nicotine relativement élevé puis le diminuer au fil du temps pour enfin vapoter en Zéro milligramme : un sevrage tout en douceur !

On peut donc dire que la dépendance liée à la nicotine n’est que temporaire avec les cigarettes électroniques. Rien n’est figé ! Le consommateur est le seul maître à bord et il peut à tout instant décider de réduire la quantité de nicotine qu’il ingère. C’est une véritable révolution pour les anciens fumeurs !

BIEN MOINS NOCIVE QUE LE TABAC...

La cigarette électronique peut créer une certaine dépendance, personne ne peut le nier. Celle-ci peut être liée au geste mais aussi à la nicotine présente dans les liquides. Cependant, en réduisant son taux de nicotine, on s’affranchit progressivement de notre addiction à cette substance. Une fois que vos liquides ne contiennent plus de nicotine, il y a fort à parier que vous réduisez drastiquement votre consommation. Ne vous focalisez donc pas sur une éventuelle dépendance en vous lançant dans la vape et n’oubliez pas qu’elle est, selon certaines études, 95% moins nocive que la cigarette. Préservez votre santé et devenez les vapoteurs de demain !



Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December